Monde Public

Toute l’actualité du monde public

Le développement des internats d’excellence

Le ministre de l’éducation nationale, porte-parole du Gouvernement et la secrétaire d’État chargée de la politique de la ville ont présenté une communication sur le développement des internats d’excellence.

Dispositif phare du volet éducation de la « dynamique espoir banlieues » engagée en février 2008, les internats d’excellence offrent un cursus éducatif complet de la sixième à la terminale et au-delà, jusqu’en classes préparatoires aux grandes écoles ou en sections de techniciens supérieurs.

A la fin du mois d’août 2009, le premier internat d’excellence a ouvert ses portes à Sourdun, en Seine-et-Marne. Sur le site de l’ancienne base du 2ème régiment de hussards, 120 élèves de la quatrième jusqu’à la seconde bénéficient désormais d’un environnement de travail exceptionnel. Ils seront 310 à la prochaine rentrée et 500 en 2011, dont 120 en classe préparatoire.

Ces élèves volontaires et motivés, issus notamment de l’éducation prioritaire et de milieux modestes, travaillent dans des conditions qui leur permettent d’exprimer tout leur potentiel. Ils sont encadrés, tout au long de la journée, par des enseignants recrutés sur profil.

Le Président de la République a souhaité que cette expérience pilote puisse être rapidement démultipliée, en partenariat avec les collectivités territoriales. Dans son allocution du 14 décembre 2009 relative au grand emprunt national destiné à financer les dépenses d’avenir, il a annoncé la création de 20 000 places d’internats d’excellence.

Une mission confiée à M. Jean-Michel Blanquer, alors recteur de l’Académie de Créteil, a permis d’établir un cahier des charges ainsi que la cartographie des besoins.

La liste des premiers sites est à présent arrêtée : Barcelonette, Cachan, Douai, Langres, Le Havre, Maripasoula, Marly-le-Roi, Metz, Montpellier, Nice et Noyon seront les premières villes à accueillir un internat d’excellence dès le mois de septembre prochain.

Source : Communiqué du Conseil des ministres du 10 février 2010

Laissez nous un commentaire !

Nous ne publierons pas votre adresse email.