Monde Public

Toute l’actualité du monde public

La relation entre l’art et le bonheur

La recherche de l’art en tant que carrière semble créer un sentiment général de bonheur plus grand que de travailler, par exemple, dans un bureau, travailler chaque jour avec des chiffres, ou en tant qu’ouvrier dans une usine, effectuant régulièrement des travaux répétitifs et abrutissants. En fait, les recherches ont démontré un lien entre le bonheur général et la carrière que vous avez choisie. De nombreuses études démontrent que les personnes qui exercent des métiers plus artistiques et créatifs : comme écrivains, professeurs de musique, commissaires-priseurs, se classent généralement comme plus satisfaites que celles qui travaillent dans d’autres domaines. D’autres études importantes examinent le bonheur d’un point de vue financier. Le vieil adage « L’argent ne peut pas acheter le bonheur » n’est pas forcément vrai. Vivre confortablement ne remplace pas forcément la recherche du véritable amour, mais il contribue à atténuer le stress financier accablant qui règne pendant toute une vie de factures.

Carrières artistiques et bonheur

Les termes « heureux » et « artiste » peuvent ne pas se connecter immédiatement lorsqu’on envisage des personnes célèbres. De nombreux écrivains et des peintres célèbres, par exemple, étaient des alcooliques ou souffraient de dépression. En fait, « l’artiste en tant qu’âme torturée » est une caractérisation familière, mais la recherche prouve qu’il s’agit simplement d’un stéréotype. En fait, des études révèlent que même si tous les artistes ne sont pas heureux, la plupart le sont.

De plus, les types créatifs sont probablement plus stables psychologiquement que les non-créatifs. Les artistes et les autres types créatifs ont généralement attribué une satisfaction professionnelle supérieure. Selon des études réalisées, de nombreuses personnes interrogées ont déclaré que leur carrière les rendait « très heureux ». De nombreuses personnes interrogées ont cité comme raison principale leur satisfaction au travail, notamment une autonomie découlant de leur statut de travailleur indépendant, la flexibilité de leurs horaires de travail et la passion qu’ils portaient pour leurs activités créatrices quotidiennes.

Argent et bonheur

Des études ont également examiné la corrélation entre le bonheur professionnel et le revenu. Plus précisément, dans le but d’appliquer le lien bonheur / revenu à la population en général, ces études ont examiné la relation entre le salaire idéal et la satisfaction au travail. Cependant, certaines carrières offrent la possibilité de rester créatif et la liberté de définir son propre horaire et de recevoir une rémunération adéquate. Si vous travaillez dans l’un de ces domaines, comme le commissaire-priseur vous avez probablement atteint un certain bonheur dans votre vie, du moins en termes d’emploi et de montant de vos revenus.

Le métier du commissaire-priseur

Le commissaire-priseur est la personne clé dans une vente aux enchères. C’est elle qui sélectionne, étudie, présente et évolue les objets avant de les proposés aux candidats. Un bon commissaire-priseur possède plusieurs caractéristiques dont :

  • La connaissance
  • L’originalité
  • La passion
  • L’éducation

Parmi les commissaires-priseurs qui travaillent en France et plus précisément à Pars, il y a Marc-Arthur Kohn. Il organise et dirige des ventes aux enchères dans sa propre maison localisée à 24 Avenue Matignon, 75008 Paris, France.

Laissez nous un commentaire !

Nous ne publierons pas votre adresse email.