Monde Public

Toute l’actualité du monde public

Dans le cadre du plan de relance, Éric Woerth prend les moyens de réduire les délais de paiement à Bercy

Éric Woerth a visité le 22 janvier 2009 le service comptable de Bercy, pour demander à son ministère d’être exemplaire dans les délais de paiement de ses fournisseurs et de respecter le délai légal de 30 jours maximum pour tous les paiements, conformément à la volonté du président de la République.

En effet, si le délai moyen de paiement par l’État (20 jours) est satisfaisant, il cache des situations très diverses. Certaines dépenses plus complexes, des factures, des marchés, donnent lieu à des délais trop longs.

Les administrations de Bercy payent 23 milliards d’euros par an, dont 1,5 milliard d’euros de factures et de marchés divers. Elles font travailler des fournisseurs, notamment des PME, dans de nombreux secteurs (travaux d’entretien, fournitures, informatique, transport, logistique, traductions, etc). Or, le délai moyen de paiement de ces 82 000 factures en 2008 a été de 47 jours.

Pour respecter l’objectif de 30 jours, Éric Woerth a décidé de généraliser un nouveau système, plus simple, qui lui a été présenté : le service facturier. Le même service, la même personne, font toutes les opérations de préparation du paiement. Il a en effet été expérimenté en 2008 sur 14 000 factures et cela a permis de revenir à un délai de 30 jours.

Éric Woerth a rappelé que “l’État devait être exemplaire en période de crise vis-à-vis des entreprises”, ce qui constitue un volet essentiel de la mise en œuvre plan de relance par ses services. “Aucun fournisseur ne doit être mis en difficulté financière, à cause de retards de paiement de la part de l’État”.

Laissez nous un commentaire !

Nous ne publierons pas votre adresse email.